Maladie de Carrión : Symptômes

1

Symptômes 

La bartonellose se caractérise :

  • Soit par des symptômes graves dus à l'infection accompagnée de douleurs, et d'une anémie importante.
  • Soit par une éruption cutanée ressemblant à des fraises, ou à des framboises. 

Les patients concernés par la première infection présentent les symptômes suivants :

  • Une élévation de la température.
  • Des douleurs musculaires (myalgies), qui disparaissent spontanément. Ensuite, dans 10 % des cas on constate la présence de ces bactéries de manière continuelle dans le sang susceptible de persister pendant une année.
  • D'autres patients présentent ce que l'on appelle la fièvre d'Oroya qui constitue la forme septicémique aiguë, qui est le résultat d'une invasion très importante des globules rouges, avec les symptômes suivants:
    • Fièvre élevée.
    • Frissons.
    • Douleurs dans les articulations (arthralgies).
    • Adénopathies (ganglions lymphatiques anormaux).
    • Hépatosplénomégalie (augmentation du volume du foie et de la rate).
    • Anémie hémolytique et petit ictère (jaunisse) traduisant l'invasion des globules rouges.

Physiopathologie 

La bartonellose est transmise par des phlébotomes (moustiques) qui piquent uniquement la nuit. Ils portent le nom de Lutzomyia verrucarum. 

La forme chronique cutanée porte le nom de verruga du Pérou. Il s'agit d'une éruption qui est constituée de petits boutons rouge vif, que l'on appelle des verrucas. En réalité, pour les spécialistes en dermatologie, il s'agit d'éléments papulonodulaires qui se localisent au niveau du visage, et aux extrémités des membres. Les patients présentent également des lésions ressemblant à des tumeurs, concernant les vaisseaux (tuméfaction pseudotumorale angiomateuse), et ont pour caractéristique de saigner facilement quand on les touche. Ces tuméfactions sont soit uniques soit multiples, et peuvent également concerner les zones situées sous la peau (tissu sous-cutané) en ce qui concerne les formes nodulaires. L'évolution de la forme chronique cutanée, se fait spontanément vers la guérison, au bout de quelques mois (4 à 6). Néanmoins, l'évolution peut également se faire vers l'apparition de fièvre de manière aiguë.

Aucun commentaire pour "Maladie de Carrión "

Commentez l'article "Maladie de Carrión "

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.