Maladie de Buerger : Symptômes

Symptômes 

Les patients ont des douleurs aux mains et aux pieds. Il s'agit de douleurs de type artéritique (par lésion des artères) dues à l'ischémie (diminution de la vascularisation) des tissus (muscles entre autres).
L'interrogatoire décèle une claudication intermittente (boiterie survenant à cause des douleurs au bout d'une certaine distance effectuée par le patient).
Par temps froid, les mains deviennent blanches, bleues, ensuite rouges.Quelquefois, on constate la présence de phlébite (présence de caillot dans les veines).
Quelquefois, présence d'un syndrome de Raynaud.

Physiopathologie 

Ce sont d'abord les artères distales des jambes qui sont concernées. Certaines équipes médicales ont mis en évidence un fonctionnement trop important des glandes surrénales, semblant jouer un rôle prépondérant dans cette pathologie. Les patients présentent une panvascularite (inflammation du pourtour de l'artère) associant une oblitération (l'artère se bouche) diffuse.Cette pathologie se caractérise par une obstruction progressive des artères et plus spécifiquement celles ayant un calibre moyen ou petit, ceci à cause de la consommation trop importante de tabac. Cette réaction inflammatoire n'a aucun rapport avec le processus athéromateux. L'inflammation touche l'intima (la paroi interne de l'artère). De ce fait, l'apport sanguin aux tissus sera progressivement limité. Les zones concernées sont les orteils et les doigts, aboutissant généralement à une gangrène (destruction des tissus).Un lien avec les antigènes HLA.-A9 et H A.-B5 a été signalé.Le système veineux est également concerné par le même processus inflammatoire que celui touchant les artères.L'évolution se fait vers une perte d'élasticité des parois de l'artère (fibrose segmentaire). Contrairement au processus mettant en jeu l'athérosclérose, les artères coronaires ne sont pas concernées.

Diagnostic différentiel 

Les polynévrites et certains tableaux cliniques rhumatismaux (douleurs d'origine rhumatismale) peuvent passer, au début, pour une thrombo-angéite oblitérante.
A un stade plus avancé, étant donné que les coronaires ne sont pas atteintes, il est possible de différencier cette pathologie avec une pathologie liée à des dépôts athéromateux.La sclérodermie peut également passer pour une thromboangéite, mais au cours de cette pathologie, il n'existe pas d'atteinte cutanée (de la peau).

2 commentaires pour "Maladie de Buerger"

Portrait de Morad Dziri
J'aime 0

j ai un ferer qu est atient de puis 4 mois auj son pousse va se caupe tout seul il a 2 faleneche atient et en atent qu il soi opere avec ilomedine je voudrer conetre un pue de la suite des evenement

Portrait de Morad Dziri
J'aime 0

j ai un ferer qu est atient de puis 4 mois auj son pousse va se caupe tout seul il a 2 faleneche atient et en atent qu il soi opere avec ilomedine je voudrer conetre un pue de la suite des evenement

Commentez l'article "Maladie de Buerger"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.