Maladie de Bouillaud : Symptômes

Symptômes 

La maladie se manifeste essentiellement entre 7 et 15 ans.

Elle est exceptionnelle avant 3 ans et après 30 ans.

  • Apparition d'un rhumatisme articulaire aigu deux à trois semaines après une angine, une rhinopharyngite ou une sinusite qui n'a pas été traitée.
  • Pâleur importante alors qu'il n'existe pas d'anémie.
  • Fièvre élevée accompagnée de sueurs abondantes, de courbatures, de frissons.
  • Articulations chaudes et douloureuses.
  • Augmentation de volume des articulations.
  • Régression des douleurs sans séquelles.
  • Apparition de nodules (nodosités de Meynet) sous la peau et dans la zone des articulations atteintes (cette caractéristique est présente quelquefois mais pas dans tous les cas).
  • Apparition de taches cutanées (maculo-papules : taches légèrement saillantes).
  • Douleurs abdominales fréquentes accompagnées d'hépatomégalie (augmentation de volume du foie) ou de péritonite rhumatismale.

Physiopathologie 

Elle se caractérise par des douleurs articulaires importantes et de courte durée, et touche essentiellement les genoux, les poignets et les chevilles.

Ces douleurs migrantes passent d'une articulation à l'autre en quelques jours.

Cette variété de rhumatisme se caractérise également par une tendance à donner des complications cardiaques de type cardite rhumatismale.

Le mécanisme à l'origine de cette infection est sans doute l'auto-immunité (le patient fabrique des anticorps contre ses propres tissus).

Une angine, et plus rarement un impétigo (maladie de la peau), peuvent être la source de streptocoque bêta hémolytique du groupe A.

Il est nécessaire de rechercher également un streptocoque du groupe B.

Aucun commentaire pour "Maladie de Bouillaud"

Commentez l'article "Maladie de Bouillaud"