Maladie d'Addison : Symptômes

Symptômes 

Les symptômes de la maladie d'Addison s'installent progressivement, avec au début :

  • Des troubles digestifs : anorexie (perte de l'appétit) avant et pendant les crises d'insuffisance de sécrétion d'hormones surrénaliennes, douleurs abdominales et vomissements.
  • Anémie (diminution du nombre de globules rouges dans le sang)
  • Fatigue psychique (intellectuelle) ressentie essentiellement le soir, à type de langueur. Il s'agit essentiellement une asthénie (fatigue importante) touchant les muscles et qu'il est possible de mesurer à l'aide d'un dynanomètre.
  • Baisse de la tension artérielle : cette hypotension artérielle évolue par épisodes et s'accompagne de vertiges, lipothymies (perte de connaissance) et palpitations.
  • Tendance à l'hypoglycémie (diminution du taux de sucre dans le sang).

Physiopathologie 

L'aldostérone intervient dans le volume sanguin qui circule à l'intérieur des vaisseaux sanguins, c'est-à-dire la volémie. L'aldostérone permet de répartir l'eau et le sel, entre le sang et les tissusCeci est obtenu grâce à une adaptation de la pression artérielle aux échanges de position du corps.

Le déficit en aldostérone aboutit à une perte très importante de sel et donc consécutivement d'eauCeci entraîne un son tour une réduction de la volémie (quantité de sang circulant) et une hypotension artérielle c'est-à-dire une chute de la tension artérielle.

Diagnostic différentiel 

Il est obtenu par le dosage dans le sang de la quantité de cortisone et d'aldostérone une heure après avoir eu une injection de corticotrophine (hormone qui provient de l'hypophyse - glande située au-dessous du cerveau - et qui doit normalement ordonner aux glandes surrénales de sécréter des corticostéroïdes et de l'aldostérone).

L'autre élément du diagnostic, est la recherche d'anticorps anti-surrénaliens (contre les surrénales).

Un bilan endocrinien (dosage des autres hormones de l'organisme) étudie :

  • La thyroïde.
  • Les parathyroïdes.
  • Les ovaires.
  • Le diagnostic est également posé, grâce à la présence anormale et caractéristique de pigments brunâtres au niveau des plis de flexion, de l'intérieur des mains, des muqueuses (couche de cellules recouvrant l'intérieur des organes creux), des zones de frottement. Les taches finissent par confluer, s'unir pour donner un aspect de peau de coloration grise sale où apparaissent les taches plus foncées dont la grosseur peut aller jusqu'à celle d'une lentille. Au niveau des muqueuses (comme la bouche entre autres), on constate la présence de petites taches de couleur ardoisée, sur la face interne des joues en regard des molaires. Les lèvres et la langue sont généralement également concernées. Les muqueuses génitales ne sont guère touchées.

Dans le cas de l'insuffisance surrénale secondaire (d'origine hypophysaire), la pigmentation cutanée est moins importante.

Il existe parallèlement des signes d'insuffisance de sécrétion d'autres hormones :

Des asthénies d'origine psychologique.

D'autres dérèglements endocriniens comme :

  • L'hypothyroïdie (diminution du taux de l'hormone thyroïdienne dans le sang) ou
  • L'hyperthyroïdie (élévation du taux de l'hormone thyroïdienne dans le sang),
  • L'hypoglycémie (diminution du taux de sucre dans le sang, due à une sécrétion anormalement élevée d'insuline - hyperinsulinisme).

Certaines dermatoses cutanées comme :

Aucun commentaire pour "Maladie d'Addison"

Commentez l'article "Maladie d'Addison"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.