Lymphome : Examen médical

1

Examen médical 

C'est la biopsie d'un ganglion qui fera le diagnostic.

Analyses médicales 

Les examens de laboratoire, mettent fréquemment en évidence une anémie, et quelquefois une phase leucémique lymphoïde.

On constate d'autre part une hypogammaglobulinémie, c'est-à-dire une diminution du taux des anticorps, susceptibles de favoriser la survenue d'infection, par une bactérie.

Les marqueurs immunologiques dirigés contre certains antigènes des cellules malignes, sont utilisés pour ne pas confondre cette maladie sanguine avec une autre (diagnostic différentiel avec la leucémie lymphoïde, la mononucléose infectieuse et en particulier la maladie de Hodgkin). Pour les spécialistes, seule les cellules de Sternberg de la maladie de Hodgkin, ne sont CD15+.

Certains lymphomes sont constitués de grandes cellules anaplasiques identifiées par un antigène Ki-1 (CD30+). Il s'agit de lymphome dont la malignité est intermédiaire, et survenant essentiellement chez l'enfant et les adultes. Le pronostic dépend du stade clinique ,et de la nature des cellules que l'on a étudiée. Les défaillances immunologiques permettent également, de faire le pronostic (difficultés de l'organisme pour se défendre). Chez un patient dont les rémissions sont complètes, la survie moyenne est de cinq ans.

Dans la majorité des cas, le pronostic est moins grave, pour les formes de lymphome lymphocytaire, qui sont bien différenciées par rapport aux formes histiocytaires, qui ont paradoxalement une durée de vie plus longue. Il nécessaire d'obtenir une première rémission complète, dont l'absence est en faveur d'un pronostic péjoratif. 

 

Aucun commentaire pour "Lymphome"

Commentez l'article "Lymphome"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.