Lymphangite : Symptômes

Diagnostic différentiel 

Une thrombo-phlébite superficielle (présence de l'inflammation d'une veine consécutive à un caillot sanguin). Dans ce cas Il n'y a pas de point d'inoculation.

De façon générale ce terme signifie : introduction dans l'organisme, après que celui-ci ait subi une lésion ou une brèche de ses éléments de protection (peau, système immunitaire). Le cordon veineux, visible, est enflammé et même quelquefois palpable. Il n'y a pas d'adénopathies (augmentation de volume des ganglions lymphatiques) douloureux.

L'érysipèle ou érésipèle correspondant à une dermite (inflammation de la peau) due à un streptocoque. L'érésipèle se manifeste entre autres,  par la présence d'une grande plaque de coloration rouge parfois foncée, très brillante et le plus souvent au visage. D'autre part, cette plaque est quelquefois surélevée et recouverte de vésicules (gouttelettes), entourée d'un bourrelet.

Une infection par une bactérie anaérobie (ne nécessitant pas d'oxygène pour survivre), atteignant quelquefois les tissus sous-cutanés (immédiatement situés sous la peau). On observe alors une destruction de la peau en général, étendue et importante.La maladie des griffes du chat dont l'évolution est lente et torpide. Ce terme signifie que l'affection semble être en sommeil et ne se manifeste par aucune tendance à l'amélioration ni à l'aggravation.

Aucun commentaire pour "Lymphangite"

Commentez l'article "Lymphangite"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.