Lobe frontal du cerveau : Symptômes

Symptômes 

Le syndrome cérébral, est un ensemble de symptômes dû à une lésion du lobe frontal du cerveau. Selon la localisation de la lésion l'examen neurologique met en évidence des troubles différents :

  • Quand elle siège au niveau de la frontale ascendante (zone motrice), la lésion entraîne des troubles moteurs à type d'épilepsie, et de paralysie dans l'ensemble de la moitié du corps opposé à la lésion.
  • Au cours du syndrome frontal juxta-rolandique les troubles moteurs concernent la jambe, les bras, ou la face.
  • Quand la lésion se localise à la partie antérieure (avant) du lobe frontal, comme c'est le cas au cours du syndrome préfrontal, on constate d'importants troubles psychologiques. Il peut s'agir :
    • D'une inattention.
    • D'une indifférence.
    • D'une inactivité.
    • D'une euphorie.
    • D'une désorientation.
    • Des troubles de l'équilibre (on parle d'ataxie frontale de Bruns).
    • Une anosmie (perte totale ou partielle de l'odorat).
    • Une légère paralysie du visage.
    • Une anarthrie, appelée également aphasie motrice sous cortical de Déjérine, est un trouble du langage qui consiste uniquement dans l'impossibilité d'articuler des sons. Le patient atteint d'anarthrie comprend parfaitement ce qu'on lui dit, mais au cours d'une lecture, il ne peut prononcer le mot qu'il est en train de lire. Ceci n'empêche pas le patient d'indiquer le nombre de syllabes contenu dans le mot qu'il essaye de lire, mais qu'il ne peut prononcer, en pressant par exemple la main de quelqu'un d'autre pour lui indiquer ce nombre. En dehors d'une atteinte du lobe frontal, l'anarthrie traduit également une lésion cérébrale en foyer, au niveau de la zone du noyau lenticulaire.

Les autres symptômes survenant au cours du syndrome cérébral du lobe frontal sont (liste non exhaustive) :

  • Des troubles du jugement.
  • Des troubles de l'émotivité.
  • Des troubles de la mémoire.
  • Un comportement déconcertant de la part du patient.

Physiopathologie 

La moria est un trouble neurologique se caractérisant par une tendance à plaisanterie déplacée, associée à une excitation et une tendance à la gaieté familière et bonhomme. Ceci survient au cours du syndrome du lobe frontal, se caractérisant par une atteinte de la partie antérieure du lobe frontal qui comprend le tiers antérieur de l'hémisphère cérébral.

Ce lobe est illimité en arrière par la scissure de Rolando, et par la scissure sylvienne. Le cerveau est constitué de plusieurs lobes. Le terme lobe désigne une partie arrondie et bien délimitée d'un organe.

Forum : discussions concernant "Lobe frontal du cerveau"

  • fibrosarcome ... j'ai eu un fibrosarcome de darier et ferrand derrière l'oreille gauche depuis à peu ...
  • fibrosarcome ... bonjour je suis nouveau, atteint d'un fibrosarcome metastasé, je suis actuellement traité par yondelis en ...
Lancez une discussion sur le forum

Aucun commentaire pour "Lobe frontal du cerveau"

Commentez l'article "Lobe frontal du cerveau"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.