Limaçon : Symptômes

1

Physiologie 

La cochlée est constituée d'une partie osseuse et d'une partie membraneuse qui est la portion avant du labyrinthe correspondant à une cavité située dans le rocher, elle-même partie interne disposée horizontalement dans l'os temporal.

La cochlée est en rapport avec le vestibule, qui est la portion arrière du labyrinthe assurant l'équilibre. La cochlée osseuse est la cavité proprement dite contenant du liquide appelé périlymphe où se situe la cochlée membraneuse appelée également canal cochléaire. Celle-ci est constituée d'un cylindre dont les parois sont souples et enroulées en spirales. Elle est elle-même remplie d'un liquide appelé l'endolymphe. Situé à l'intérieur de la cochlée membraneuse se trouve l'organe de Corti qui contient les cellules sensorielles et dont l'extrémité est noyée par l'endolymphe.

Les sons qui arrivent par l'intermédiaire du pavillon de l'oreille sont à l'origine de vibrations du tympan qui sont transmises de proche en proche par l'intermédiaire des osselets de l'oreille moyenne vers la périlymphe, puis vers la paroi de la cochlée membraneuse et enfin à l'endolymphe. À leur tour, les organes de Corti détectent les mouvements du liquide et permettent la transformation de ces vibrations en phénomène électrique donnant les stimuli (excitations nerveuses) qui sont transmis à l'encéphale (partie du système nerveux contenue dans le crâne) par l'intermédiaire du nerf auditif. Ces stimuli auditifs sont alors perçus comme des sons par les neurones du cerveau.

Aucun commentaire pour "Limaçon"

Commentez l'article "Limaçon"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.