Ligne de Chamberlain : Symptômes

1

Physiologie 

Physiologiquement c'est-à-dire normalement chez un individu, l'extrémité supérieure de l'apophyse odontoïde, qui correspond à la partie de la deuxième vertèbre cervicale autour de laquelle s'articule la première vertèbre cervicale ou atlas, ne dépasse pas cette ligne de plus de 5 mm.

Chez certains patients on constate une ou plusieurs anomalies anatomiques qui se traduisent par un dépassement de plus de 5 mm. Chez ces individus la ligne de Chamberlain est susceptible de traduire une pathologie pouvant entraîner des troubles neurologiques.

Aucun commentaire pour "Ligne de Chamberlain"

Commentez l'article "Ligne de Chamberlain"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.