Leishmaniose : Traitement

Traitement 

Les traitements de la leishmaniose sont :

  • Pour les formes légères, on utilise la chaleur locale.
  • Pour les formes graves, on utilise l’antimoniate de méglumine.
    • Dans la forme cutanéo-muqueuse, on utilise l’amphotéricine B ou le kétoconazole.
    • Dans la leishmaniose cutanée, et muco cutanée le traitement :
      • Des formes légères est local. Sont utilisées :
        • Des infiltrations du bord induré et de la base de l'ulcère avec 1 à 3 ml d'antimoniate de méglumine tous les deux jours.
        • D'autre part une application de pommade à la paromomycine.
      • Des formes graves l'antimoniate de méglumine ou la pentamidine par voie intramusculaire sont utilisés. Ces injections sont relativement toxiques et sont progressivement remplacées par des substances graisseuses d'amphotéricine B ou par le kétoconazole.
    • Dans la leishmaniose viscérale on utilise l'antimoniate de méglumine à raison de 20 mg par kilo et par jour par voie intraveineuse ou intramusculaire pendant 3 à 4 semaines et le traitement. La résistance apparaît dans certaines régions du globe. L'amphotéricine B à raison de 0,25 mg à 1 mg par kilo et par jour tous les deux jours par voie intraveineuse pendant au moins trois semaines est également utilisée. Un autre médicament, l'ambisome est également employé pour la leishmaniose viscérale. La miltéfosine est efficace sous forme de comprimés, mais ne doit pas être utilisée chez la femme en raison d'éventuelles malformations chez l'embryon.
    • Le repos au lit, les transfusions quand le patient présente une anémie grave, et des antibiotiques en cas de surinfection sont nécessaires.

On considère un patient guéri lorsque l'on ne peut plus détecter de parasites dans les échantillons qui sont prélevés, grâce à une ponction dans le sternum, ou dans des ganglions.

Aucun commentaire pour "Leishmaniose"

Commentez l'article "Leishmaniose"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.