Leishmaniose : Symptômes

Symptômes 

La leishmaniose viscérale (dont le synonyme est kala-azar) est donnée par leishmania donovani. Elle survient 1 à 2 mois après la piqûre par le phlébotome, et se traduit par :

  • Une fièvre dite folle car anarchique, résistante au traitement antipyrétique (qui combat la fièvre).
  • De l'anémie qui rend le malade pâle et amaigri.
  • Une grosse rate.
  • Une hépatomégalie (gros foie).
  • Des adénopathies (présence de ganglions).

Physiopathologie 

Les leishmanioses sont des infections cutanées extrêmement répandues dans le monde. On en trouve essentiellement en Inde, en Amérique du Sud, et en Afrique où elles touchent plusieurs millions de personnes par an. C’est un petit insecte appelé le phlébotome qui transmet la maladie. La femelle pique à la tombée du jour et se nourrit de sang. On le rencontre toute l'année sous les tropiques, et en été dans les régions tempérées. Elles touchent les organes suivants :

  • La peau.
  • Les muqueuses.
  • Le foie.
  • La rate.
  • Les ganglions.

Les parasites colonisent les macrophages (variété de globules blancs) contenus dans le système de défense de l’organisme (système réticulo-endothélial) puis se multiplient à l’intérieur de ceux-ci. Certains animaux comme le chien, le renard, ou les rongeurs, sont également infestés et vont favoriser la dissémination de la maladie. 

Aucun commentaire pour "Leishmaniose"

Commentez l'article "Leishmaniose"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.