Langue blanche : Symptômes

Physiopathologie 

Les pathologies susceptibles d'entraîner une coloration blanchâtre de la langue sont essentiellement (liste non exhaustive) :

  • La langue saburrale, liée à un trouble digestif, à la consommation de boissons alcoolisées, ou d'aliments " indigestes ".
  • Les leucoplasies, qui sont des plaques prenant parfois l’aspect d’une tache de couleur blanchâtre (crémeuse), apparaissant sur la muqueuse de la bouche (ou de l’appareil génital). La cause la plus fréquente est le tabagisme.
  • Les candidoses dues à la présence de champignons de type candida albicans.
  • Le lichen plan apparaît chez les personnes de plus de 30 ans, et forme de nombreuses petites lignes blanches sur les lèvres, la langue, et les joues. Il est possible également d'observer de minuscules petites taches blanches dans cette région. Parfois, le lichen plan est visible sous forme d'ulcérations entre les taches et les lignes. Il arrive que les bulles se remplissent d'un liquide puis éclatent, entraînant alors des ulcérations très douloureuses.
  • Les aphtes, à proprement parler, ne font pas partie de la langue blanche. Néanmoins selon leur étendue et leur gravité, ils peuvent être confondus avec une langue blanche.

Aucun commentaire pour "Langue blanche"

Commentez l'article "Langue blanche"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.