Lambeau musculo-cutané : Évolution

1

Evolution de la maladie 

L'évolution de ce type de technique chirurgicale de réparation plastique, se fait vers la cicatrisation en deux semaines environ. Le lambeau intègre habituellement la zone réceptrice, en une vingtaine de jours à peu près.

  • Chez environ 90 % des patients, ayant subi une technique de lambeau musculo-cutané, on constate la réussite de l'intervention chirurgicale réparatrice, et le lambeau qui a été appliqué survit normalement au niveau de sa zone d'implantation.
  • Chez certains patients, apparaît malheureusement une nécrose, c'est-à-dire une destruction du tissu nouvellement implanté, et une infection (rarement) susceptible d'aboutir néanmoins à l'apparition de séquelles inesthétiques, sur le site receveur, ou bien même sur le site donneur.
  • Quand le lambeau ne survit pas, le chirurgien programme une nouvelle intervention réparatrice.

Aucun commentaire pour "Lambeau musculo-cutané"

Commentez l'article "Lambeau musculo-cutané"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.