Kyste poplité : Examen médical

1

Examen médical 

  • L'arthrographie (visualisation à la radio d'une articulation après injection de produit de contraste), a été le premier examen permettant de mettre en évidence le kyste poplité chez des individus se plaignant du genou. 
  • Cet examen est maintenant abandonné, en faveur de l'échographie de pratique courante, plus économique et surtout moins dangereuse (examen non invasif). ​Pour les spécialistes, l'échographie permet de décrire trois zones :
    • La base qui est localisée entre la capsule articulaire et le tendon du jumeau.
    • La portion superficielle qui est située sous l'aponévrose.
    • Le col qui est situé entre le tendon du jumeau interne et du demi-membraneux.
  • L'échographie permet également de différencier 2 types de liquide contenus dans la bourse poplitée. En effet, une image anéchogène correspond à de la synovie alors qu'un liquide inflammatoire donne une image échogène.
  • L'IRM fait apparaître la communication entre l'articulation et la bourse proprement dite, dans la majorité des cas. Cet examen, qui a supplanté les examens complémentaires précédents, est essentiellement intéressant pour faire la différence (diagnostic différentiel) entre un anévrisme, une tumeur, des varices et une thrombose veineuse profonde.

Consultation médecin 

La palpation permet de percevoir une tuméfaction (grosseur), palpable dans le creux poplité.

Aucun commentaire pour "Kyste poplité"

Commentez l'article "Kyste poplité"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.