Isomérisme broncho-pulmonaire : Symptômes

1

Physiopathologie 

Un patient souffrant d'isomérisme pulmonaire doit être investigué, c'est-à-dire que l'on doit lui proposer des examens complémentaires afin éventuellement de mettre en évidence d'autres malformations associées essentiellement une polysplénie, c'est-à-dire un nombre de rate supérieure à la normale, et dont la taille est identique.

Les autres malformations peuvent également se caractériser par une anisosplénie masculine, c'est-à-dire de multiples rates dont les tailles sont variables.
 

Forum : discussions concernant "Isomérisme broncho-pulmonaire"

  • ... comme sujet car je pense que sans et une je suis accro a la caféine ça fait des années que je boit du café et je n arive pas a m en ... sont les risques sur l organisme a la consomation exesive de caféine Répondre ...
  • ... (magnésium sulfate) v PANALGIC (paracétamol caféine) Le 22/02/2007 j ai fait une analyse Eletroencephalogramme, le tracé ... (dihydroergotamine 3mg) v PANALGIC (paracétamol caféine) puis il a demandé une IRM cérébrale. Le 19/04/2007 l’étude ...
  • ... bien c'était quand il buvait du café. je sais que la caféine est un agoniste de la sérotonine.... se peut-il qu'il ait un ...
  • ... n'ont pas disparu malgré des antalgiques ainsi que de la caféine.Combien de temps cela peut durée? Est ce dut à la brèche? Dois je ...
  • ... chaud, le froid, le bleuet, la camomille, le concombre, la caféine, les crèmes, traitement anti allergique, cortisone... Je ...
Lancez une discussion sur le forum

Aucun commentaire pour "Isomérisme broncho-pulmonaire"

Commentez l'article "Isomérisme broncho-pulmonaire"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.