Intolérance aux protéines du lait de vache

Définition 

L'intolérance aux protéines du lait de vache n'est pas de diagnostic facile. En effet, soit le début est parfois explosif au moment du sevrage et on constate alors l'apparition d'un état de choc associé à une diarrhée importante en quantité généralement accompagnée de vomissements voir de symptômes autres que concernant l'appareil digestif. Soit, à l'opposé, l'intolérance aux protéines du lait de vache se traduit par une diarrhée qui s'étale sur une longue période et qui s'accompagne d'une absence de prise de poids, voire d'un amaigrissement. De toute manière, il s'agit d'une situation préoccupante qui nécessite l'hospitalisation de l'enfant. Voir également lait de vache : attention aux allergies.

L'l'intolérance au lait de vache trouve sa solution dans l'arrêt d'absorption de produits lactés ce qui aboutit à une amélioration généralement spectaculaire pour laquelle il est nécessaire de prendre des précautions. En effet, toute réintroduction du lait, même en quantité très peu importante, est susceptible d'aboutir à un tableau clinique dramatique dont l'évolution peut être péjorative pour l'enfant.
Néanmoins une tentative de réintroduction de substances lactées, quand cela est absolument nécessaire, doit se faire uniquement en milieu hospitalier et sous une surveillance très étroite.

Il est nécessaire de garder en tête le danger particulièrement important d'une éventuelle réintroduction des protéines du lait chez un enfant présentant une intolérance aux protéines du lait de vache. En effet, cette réintroduction est susceptible d'aboutir à l'apparition d'un état de choc même si les symptômes de départ n'en donnent pas l'impression. Parfois s'il n'y a pas d'état de choc et il peut simplement y avoir une diarrhée chronique c'est-à-dire une diarrhée à répétition qui s'étale sur une longue période associée bien entendu à une dénutrition.

En conclusion, le seul traitement efficace en ce qui concerne l'intolérance aux protéines du lait de vache est la suppression totale et définitive des protéines provenant de n'importe quel produit lacté, quel qu'il soit. Ceci aboutit à la guérison définitive et totale de l'enfant pour lequel il est absolument contre-indiqué de réintroduire à nouveau une substance contenant du lait de vaches ou un dérivé de lait de vache et ceci à n'importe quelle quantité.

Aucun commentaire pour "Intolérance aux protéines du lait de vache"

Commentez l'article "Intolérance aux protéines du lait de vache"