Insuffisance cardiaque : Traitement

Traitement 

EN CAS DE CRISE AIGÜE D’INSUFFISANCE CARDIAQUE, APPELEZ IMMÉDIATEMENT LES SECOURS (15 ou 18 en France), C’EST UNE URGENCE VITALE. UTILISEZ DE LA NITROGLYCÉRINE S’IL VOUS EN A ÉTÉ PRESCRIT.
 

La chirurgie pour traiter directement la cause

Le traitement de l’insuffisance cardiaque passera nécessairement par le traitement de sa ou ses causes. Dans le cas d’une malformation cardiaque par exemple, la chirurgie demeure la meilleure et parfois unique solution. En effet, une médication, même appropriée, ne ferait que ralentir l’évolution de la pathologie (au mieux la faire régresser), sans la stopper complètement. Malheureusement dans certains cas, il est impossible d’effectuer un traitement chirurgical.

Parmi les interventions chirurgicales possibles pour traiter une insuffisance cardiaque, on retrouve :

  • Transplantation cardiaque : chirurgie la plus radicale, la greffe de coeur est une intervention extrêmement lourde à n’effectuer qu’en dernier recours, mais elle est parfois nécessaire et vitale pour le patient.
  • Chirurgie valvulaire : ce type d’intervention chirurgicale consiste à intervenir sur la valve défaillante, provoquant l’insuffisance cardiaque. Le chirurgien pourra soit la réparer si son état le permet (valvuloplastie), soit la remplacer par une prothèse spéciale qui jouera exactement le même rôle.
  • Angioplastie coronarienne : ce geste chirurgical permet de rétablir la circulation sanguine dans une artère bouchée. On l’appliquera le plus souvent chez un patient atteint d’artériosclérose.
  • Implantation d’un pacemaker : le pacemaker peut se définir comme étant une sorte de pile électrique qui envoi des signaux électriques au coeur afin de le faire battre convenablement. Il est ainsi possible de régler le problème d’insuffisance cardiaque pour de bon.
  • Implantation d’un défibrillateur : un défibrillateur pourra également être implanté s’il existe un trop grand risque d’arrêt cardiaque. Il pourra le cas échéant relancer le coeur afin de laisser le temps aux secours d’arriver.
     

Médication

La prise de médicaments sera bien souvent nécessaire pour les patients atteints d’insuffisance cardiaque.

On retrouve parmi les médicaments potentiellement prescriptibles :

  • Bêtabloquants : ce type de médicament permet de réduire le nombre de battements cardiaques et d’obtenir une meilleure contraction du myocarde.
  • Diurétiques : ils permettent d’augmenter la quantité d’urine émise par l’organisme et ainsi, d’évacuer le surplus de fluides accumulé dans les poumons par exemple.
  • Digoxine : cette substance, extraite d’une plante appelée Digitale, à un effet similaire aux bêtabloquants et permet donc de ralentir le rythme cardiaque et d’obtenir une meilleure contraction du coeur.
  • Bloqueurs des récepteurs de l’angiotensine II : ils permettent de bloquer la propriété vasoconstrictrice (diminution du calibre des vaisseaux sanguins) de l’angiotensine et ainsi de traiter l’hypertension artérielle, une des causes de l’insuffisance cardiaque.
  • Inhibiteurs de l’enzyme de conversion de l’angiotensinogène : à la même manière que les bloqueurs des récepteurs de l’angiotensine II, les IECA on un effet vasodilatateur (augmentation du calibre des vaisseaux sanguins) et permettant donc de lutter contre l’hypertension artérielle. Ils permettent également de réduire la rétention d’eau et de sel par les reins.
  • Antagonistes de l’aldostérone : ce type de médicament a un effet similaire aux diurétiques mais présente l’avantage de ne pas causer de perte de potassium : c’est un « diurétique d’épargne potassique ».

À NOTER : Plus tôt le diagnostic de la maladie sera posé, plus efficace sera le traitement.
 

Les gestes du quotidien

Au delà des traitements médicaux, certaines mesures sont à prendre au quotidien afin d’améliorer son état de santé général et cardiaque. Les conseils qui suivent présentent des généralités et il est toujours important de demander conseil à son médecin traitant.

Au niveau de l’alimentation, les repas doivent toujours être complets et équilibrés. On préfèrera également des repas moins copieux. La consommation de sel est à proscrire définitivement et les viandes rouges ne doivent être consommés que très rarement.

Il est également important de conserver ou de retrouver un poids convenable. La consommation de graisses doit être réduite au minimum.

On préconisera également l’arrêt total de consommation de :

  • Pain
  • Charcuterie
  • Poissons de mer
  • Crustacés
  • Conserves
  • Fromages
  • Eaux minérales gazeuses

À NOTER : Pour connaître votre poids idéal, calculez votre IMC.

Les spécialistes recommandent d’effectuer régulièrement des marches à pied ou des balades à vélo sur terrains plats afin de renforcer le coeur, si l’état du patient le permet.

Dans certains cas, il sera nécessaire au patient de rester dans un lit ou sur un fauteuil afin de laisser le coeur se reposer, notamment après un infarctus.
Il pourra également être contraint d’arrêter toute activité et de se reposer au moindre essoufflement.

Aucun commentaire pour "Insuffisance cardiaque"

Commentez l'article "Insuffisance cardiaque"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.