Inhibiteurs de l’enzyme de conversion : Traitement

Effets secondaires 

Les effets secondaires à l'utilisation des inhibiteurs de l'enzyme de conversion sont :

  • Des céphalées.
  • Un étourdissement (hypotension orthostatique).
  • Une asthénie (fatigue)
  • Une toux sèche (10 à 20 % des cas).
  • Des nausées (plus rarement).
  • Des diarrhées.
  • Des réactions allergiques.
  • Des palpitations cardiaques.
  • Une chute de la tension artérielle.
  • Une insuffisance rénale.
  • Une hyperkaliémie (élévation du taux de potassium dans le sang).
  • Des crampes musculaires.

Il existe des interactions médicamenteuses avec :

  • Les diurétiques, il existe un risque d’insuffisance rénale surtout avec les thiazidiques, et les diurétiques de l’anse.
  • Les épargneurs de potassium.
  • Les anti-inflammatoires non stéroïdiens (ne contenant pas de cortisone).

Il existe un risque de majoration de l’hypotension (baisse de la tension artérielle) avec :

  • L'héparine.
  • La majoration du risque d’hyperkaliémie doit être prise en compte avec le lithium aussi.
  • Les immunosuppresseurs il existe une contre-indication à l’utilisation du Lopril.
  • Les antidépresseurs imipraminiques et les neuroleptiques

Aucun commentaire pour "Inhibiteurs de l’enzyme de conversion"

Commentez l'article "Inhibiteurs de l’enzyme de conversion"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.