Infection urinaire chez l'enfant (diagnostic et causes) : Cause

1

Cause 

Les causes de l'infection urinaire de l'enfant sont :

  • Une malformation de l’appareil urinaire en cas d’infection récidivante.
  • Un reflux vésico-urétéral (urines refluant de la vessie vers les reins), qui est la cause de malformations des voies urinaires les plus fréquentes. Sa mise en évidence nécessite une cystographie (utilisation d’un produit de contraste introduit dans la vessie pour visualiser, grâce à la radio, les malformations des canaux transportant l’urine de la vessie vers les reins). Il existe une classification en 5 grades. Cet examen permet de porter éventuellement une indication opératoire.
  • Une atteinte des valves de l’urètre (replis membraneux permettant à l’urine de ne pas refouler). Cette malformation touche les garçons, et est responsable à la longue d’insuffisance rénale chronique (insuffisance de fonctionnement des reins), dans environ un tiers des cas. Le dépistage de cette malformation grâce à l’échographie avant la naissance, permet une prise en charge chirurgicale de façon à éviter une pathologie plus grave. Cette malformation se traduit par l’émission d’urine dite " en goutte à goutte " (impossibilité pour la vessie de se vider en totalité).
  • Le syndrome de la jonction pyélo-urétérale, qui est une sténose (fermeture) située à la jonction entre la sortie du rein et le début de l’uretère devant transporter l’urine vers la vessie.
  • Une lithiase (calcul).
  • Un raccourcissement congénital du canal intravésical de l’urètre (portion trop courte du canal transportant les urines de la vessie vers le sexe, situé à l’intérieur de la vessie), ce qui entraîne un reflux de l’urine vers les reins, pendant l’émission de celle-ci.
  • Des diverticules (cavités anormales communiquant avec un conduit naturel) de la vessie, dont l’origine est congénitale, uniques ou multiples, parfois très volumineuses. Ils sont susceptibles d’entraîner des hématuries (présence de sang dans les urines), ou une émission d’urine en deux temps. La mise en évidence se fait grâce à la cystographie. Ils doivent être opérés systématiquement.
  • Des polypes (excroissances des cavités naturelles) plus rarement.

Aucun commentaire pour "Infection urinaire chez l'enfant (diagnostic et causes)"

Commentez l'article "Infection urinaire chez l'enfant (diagnostic et causes)"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.