Incontinence urinaire de la femme : Cause

1

Cause 

Les fuites d’urine sont souvent dues à une faiblesse du sphincter urétral, mais pas uniquement.

L’incontinence urinaire fait parfois suite à :

  • Une infection urinaire basse (cystite).
  • La prise de certains médicaments.
  • Une infection ou une inflammation du vagin.
  • Un mauvais fonctionnement de la vessie (qualifiée de paresseuse ou au contraire d’hyperactive).
  • D’un prolapsus (chute des organes contenus au-dessus du plancher pelvien appelé également périnée).
  • D’une augmentation du volume de la prostate (hypertrophie prostatique).
  • D’une obstruction des voies urinaires.
  • D’un rétrécissement de l’urètre (canal allant de la vessie à l’extérieur, aboutissant au méat urétral, et servant à l’évacuation de l’urine et du sperme chez l’homme).

Prévention 

Tous les efforts chroniques et répétitifs sont susceptibles de favoriser le relâchement du périnée (région comprise entre l’anus et les parties génitales). Par exemple la constipation chronique ainsi que la pratique intensive de certains sports, les efforts répétitifs au cours de certaines professions sont susceptibles de favoriser la survenue d'incontinence urinaire chez la femme.

Le tabagisme chronique est un facteur de risque qui est susceptible d'augmenter la survenue d'incontinence urinaire.

Il semble exister une sensibilité familiale sinon un mécanisme génétique (non démontré pour l'instant).

Aucun commentaire pour "Incontinence urinaire de la femme"

Commentez l'article "Incontinence urinaire de la femme"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.