Impétigo de Tilbury Fox : Évolution

1

Evolution de la maladie 

L’évolution est bonne sous antibiothérapie et prise en charge à l’hôpital pour réhydrater (perfuser) l’enfant.

  • L’ecthyma représente une forme d’impétigo profond, qui touche essentiellement les membres inférieurs. Cette dermatose (maladie de la peau) est qualifiée d’érosive, car elle a tendance à creuser les lésions. Elles survient surtout chez les alcooliques, les diabétiques, et le plus souvent aux membres inférieurs.
  • La glomérulonéphrite post-streptococcique est une maladie exceptionnelle, se caractérisant par une atteinte des reins, et qui justifie de rechercher la présence de protéines dans les urines de l’enfant trois semaines après l’infection par l’impétigo.

Complications de la maladie 

  • Le syndrome d’épidermolyse staphylococcique ou SSSS (Staphylococcal Scalded Skin Syndrom) se caractérise par un décollement de l’épiderme (couche superficielle de la peau), localisé essentiellement autour d’une petite infection, associée à une destruction de l’épiderme avec un détachement de celui-ci sous forme de lambeaux. Le SSSS s’accompagne d’une altération importante de l’état général avec de la fièvre, et une déshydratation (perte d’eau importante).
  • Les staphylococcies exfoliantes, maladies dues à une toxine (produit) libérée par la bactérie infectant l’enfant : le staphylocoque aureus. Chez le nouveau-né, cette pathologie touche la peau du prépuce (peau recouvrant le gland de la verge) après la circoncision. Environ 60 % des cas surviennent avant l’âge de 2 ans. L’enfant ressemble à un grand brûlé qui aurait été ébouillanté.

Aucun commentaire pour "Impétigo de Tilbury Fox"

Commentez l'article "Impétigo de Tilbury Fox"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.