Immunosuppresseur : Symptômes

1

Physiologie 

L'immunosuppresseur (ou immunodépresseur), agit en bloquant le système de défense immunitaire (qu'il soit humoral ou cellulaire) de l'organisme.

L'organisme devient alors, en état de tolérance immunitaire. Cette dernière est acquise, lors d'un premier contact avec un antigène (première inoculation), quand le sujet est nouveau-né. A cette époque de la vie, un individu est incapable de s'immuniser sans contact avec des antigènes.

Physiopathologie 

Parmi les maladies auto-immunes les plus connues, on peut citer :

1 commentaire pour "Immunosuppresseur"

Portrait de RomaneF_
J'aime 0

Bonjour, utilise t-on des immunosuppresseurs dans le cas des greffes artificielle ?

Commentez l'article "Immunosuppresseur"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.