Hystéroscopie : Examen médical

1

Technique médicale 

On distingue :

  • L'hystéroscopie diagnostique, indolore par rapport à l'hystéroscopie opératoire et qui permet d'effectuer un complément d'examen après une radiographie de l'utérus par exemple. L'hystéroscopie diagnostique se pratique chez une femme non ménopausée entre le 10e et le 14e jour du cycle (avant l'ovulation), en utilisant un hystéroscope dont le diamètre est à peu près de 2 mm. Ce type d'examen gynécologique permet d'obtenir une image vue soit directement par l'observateur, soit par l'intermédiaire d'une caméra qui transmet un signal visuel à une télévision (moniteur). Au cours de cette intervention, qui peut se pratiquer en cabinet médical, l'instrument est inséré,après avoir mis en place un spéculum vaginal , à travers l'orifice du col de l'utérus jusque dans l'intérieur de la cavité utérine et ceci sous le contrôle visuel précédemment décrit. Puis le médecin pratique une insufflation de gaz carbonique qui va permettre de distendre les parois de la cavité utérine facilitant de cette façon l'exploration de l'utérus.
  • L'hystéroscopie opératoire permet d'effectuer des gestes opératoires grâce aux instruments gynécologiques insérés en même temps que l'hystéroscope opératoire. Contrairement à l'hystéroscopie diagnostique qui est indolore, l'hystéroscopie opératoire nécessite une anesthésie soit générale, soit régionale. Il est possible de pratiquer une rachi-anesthésie (anesthésie de la région anatomique concernant l'appareil génital féminin) en injectant un produit anesthésique dans le canal rachidien. Au cours de l'hystéroscopie opératoire, le chirurgien a la possibilité de retirer un polype ou un fibrome naturellement sans inciser la paroi abdominale et l'organe lui-même. Cette intervention ne nécessite qu'une journée d'hospitalisation, l'intervention elle-même ne dure pas plus d'une heure.

L'hystéroscope est constitué d'un tube en fibre de verre qui est introduit dans la cavité utérine.
Une source de lumière puissante ne s'accompagnant pas de dégagement de chaleur est branchée. Celle-ci permet une vision totale de cet organe qui est dilaté soit avec un gaz, soit avec du sérum physiologique (eau salée dont la concentration est la même que celle de l'organisme).

Aucun commentaire pour "Hystéroscopie"

Commentez l'article "Hystéroscopie"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.