Hypochrome hypochromie : Symptômes

1

Physiologie 

L'hémoglobine est un pigment de coloration rouge, contenu par les globules rouges (hématies) permettant le transport de l'oxygène des poumons, vers les tissus.
Elle trouve son origine dans la moelle osseuse, c'est un complexe ou hétéroprotéine, associé à des constituants non protéiniques synthétisés par les érythroblastes (qui sont des globules rouges non définitivement élaborés). Ces globules rouges, possèdent encore leur noyau qu'ils perdront par la suite : ce sont les érythroblastes médullaires, ou précurseurs des hématies, dont la synthèse a lieu dans la moelle osseuse. L'hémoglobine est constituée d'une partie protéique, la globine, et de l'hème contenant du fer. La structure spatiale de l'hémoglobine présente des régions en forme d'hélices qui sont séparées par des sillons. 

La concentration globulaire moyenne en hémoglobine, appelée la CGMH s'exprime en hémoglobine selon la formule suivante :

Hémoglobine en grammes par dl X 100 / Hématocrite en pourcentage.

A n'importe quel âge de l'homme et de la femme, les chiffres sont de 34 % plus ou moins 2. La concentration moyenne en hémoglobine pour un globule rouge ne dépasse jamais 36 %. Au-delà, on parle d'hyperchromie vraie. Celle-ci n'existe que dans certaines maladies hématologiques comme la sphérocytose héréditaire. Des valeurs situées au-dessous de 32 % traduisent la diminution du contenu d'hémoglobine par unité de volume : on parle alors d'hypochromie.

Physiopathologie 

Généralement, le terme d'hypochrome et le terme de microcytaire (petit globule rouge) sont utilisés de façon semblable pour désigner une anémie se caractérisant par une concentration insuffisante en hémoglobine. Dans ce cas, on assiste à une diminution de la synthèse de l'hémoglobine dans les globules rouges, dont l'origine est généralement une carence en fer. C'est le cas entre autres, des saignements à répétition (règles trop abondantes, grossesses multiples rapprochées, saignements de l'appareil digestif).

Dans certains cas, l'anémie microcytaire est le résultat d'une anomalie génétique de la synthèse de l'hémoglobine (thalassémie) particulièrement fréquente chez les patients d'origine méditerranéenne, ou du sud-est asiatique. Une inflammation chronique est quelquefois également à l'origine d'une anémie microcytaire : on parle alors d'anémie inflammatoire.

Aucun commentaire pour "Hypochrome hypochromie"

Commentez l'article "Hypochrome hypochromie"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.