Hypertonie musculaire : Examen médical

1

Consultation médecin 

Les troubles des réflexes survenant au cours de l'hypertonie s'accompagnant de paralysie (contraction pyramidale) survenant au cours des lésions du faisceau pyramidal sont de type :

  • Hyperréflexie tendineuse.
  • Signes Babinski.
  • Réflexe de Hoffmann consistant (l'effleurement d'un doigt entraîne la flexion du, ou des doigts voisins).
  • Hyperréflexie abdominale.

On constate d'autre part, au cours de l'hypertonie s'accompagnant de paralysie toujours dans le cadre de la contraction pyramidale faisant suite à des lésions du faisceau pyramidal, le phénomène de la syncinésie globale. Elle se caractérise, quand un hémiplégique fait du côté sain un mouvement volontaire, par exemple plier le bras, tous les muscles du côté paralysé ,exagèrent les contractions. Autrement dit, quand un individu atteint d'hémiplégie, plie le bras au niveau du coude, tous les muscles du côté paralysé, effectuent des mouvements de flexion du membre supérieur, et d'extension du membre inférieur.

Quand il s'agit d'une hypertonie sans paralysie, c'est-à-dire de contractions extrapyramidales dans le cadre des lésions du système extrapyramidal, on constate, en plus de l'hypertonie plastique, une exagération des réflexes de posture (fixant les attitudes) et quelquefois une flaccidité paradoxale transitoire susceptible de succéder à l'hypertonie quand on poursuit, durant un certain laps de temps, la mobilisation passive.

Aucun commentaire pour "Hypertonie musculaire"

Commentez l'article "Hypertonie musculaire"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.