Hyperphagie, ou hyperorexie, ou boulimie : Traitement

Traitement 

Le traitement de la boulimie consiste à :

  • Etablir des liens de confiance entre le thérapeute et le boulimique
  • Effectuer une surveillance régulière et fréquente de l’état psychoaffectif du boulimique
  • Proposer une thérapie comportementale, familiale, de groupe, psychanalytique : le patient doit noter soigneusement et avec précision sur un cahier, les différentes prises alimentaires, la quantité de nourriture absorbée, et les horaires. Ce comportement autocritique a pour but de sensibiliser le boulimique, et le prépare à la rééducation alimentaire qui a lieu théoriquement par la suite.
  • Prévenir le malade des éventuels effets secondaires susceptibles de survenir (rupture de l’estomac, atteinte de l’oesophage par les reflux acides, pathologies dentaires, diabète, obésité, troubles hormonaux, déséquilibre lié à la baisse du potassium dans le sang, troubles digestifs à type de diarrhée ou de constipation, vomissements répétés, crampes).
  • L’utilisation de coupe-faim, d’anxiolytiques ou de neuroleptiques est absolument contre-indiquée (ils n’ont pas fait la preuve de leur efficacité).
  • On peut néanmoins essayer certains antidépresseurs.
  • L’hospitalisation est rarement indiquée sauf en cas de passage alimentaire dans les voies aériennes.

 

Aucun commentaire pour "Hyperphagie, ou hyperorexie, ou boulimie"

Commentez l'article "Hyperphagie, ou hyperorexie, ou boulimie"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.