Hydarthrose : Examen médical

1

Consultation médecin 

L'hydarthrose se traduit à l'examen du genou, par une sensation de résistance élastique au-dessus de la rotule.

Le patient, quant à lui, ressent une gêne et une douleur. Quand le médecin percute la rotule en enfonçant celle-ci vers l'articulation, il ressent une sensation de choc, appelé choc rotulien.

Il est parfois utile et intéressant d'effectuer une ponction, avec beaucoup de précautions, car il existe un risque d'infection de l'articulation.

Celle-ci permet généralement de soulager le patient et de déterminer la cause de l'hydarthrose.

Analyses médicales 

Le liquide de l'hydarthrose est généralement clair. C'est le témoin d'une inflammation de la membrane synoviale.

La membrane synoviale tapisse l'intérieur de la capsule des articulations.

Elle est constituée d'une enveloppe de nature fibreuse qui permet, avec les ligaments, de maintenir les deux surfaces articulaires en contact l'une avec l'autre.

Cette membrane est formée de replis que l'on appelle des franges et contient un liquide qui ressemble à du blanc d'œuf, la synovie ou liquide synovial. Ce liquide synovial, transparent et filant, est sécrété par la membrane synoviale elle-même. Il sert de lubrifiant aux surfaces articulaires et facilite ainsi leur glissement lors des mouvements.

La synovie est constituée d'eau, de sels minéraux et de protéines. Quand il n'existe aucune pathologie au niveau de l'articulation qui fabrique cette synovie, celle-ci ne contient pas de cellules.

Aucun commentaire pour "Hydarthrose"

Commentez l'article "Hydarthrose"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.