Hormones androgènes : Symptômes

1

Physiologie 

La sécrétion de ces trois dernières hormones est beaucoup moins importante que celle de la testostérone. La déhydroépiandrostérone et l'androsténedione sont synthétisés essentiellement dans les glandes surrénales. Il s'agit des précurseurs de la testostérone.

  • Chez l'homme, les androgènes sont à l'origine des caractères sexuels secondaires (poils, voix, etc...) et du maintien de la spermatogenèse (fabrication des spermatozoïdes). Ils jouent également un rôle dans la libido et influencent le comportement émotionnel.
  • Chez la femme, les androgènes sont fabriqués par l'ovaire sous forme de testostérone et de 4-androsténediones, ainsi que par les glandes surrénales (surtout pour la déhydroépiandrostérone). Le rôle essentiel des androgènes chez la femme est le développement et le maintien de la pilosité au niveau du pubis et des creux axillaires.

Physiopathologie 

L'absence d'hormones androgéniques entraîne :

  • Chez l'homme un hypogonadisme (développement insuffisant des organes sexuels).
  • Chez la femme, c'est l'excès de production d'androgènes (le plus souvent lié à une tumeur des glandes surrénales ou des ovaires) qui entraîne une virilisation (hypertrophie clitoridienne, modification de la voix).

Aucun commentaire pour "Hormones androgènes"

Commentez l'article "Hormones androgènes"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.