Hernie discale : Symptômes

1

Symptômes 

Les symptômes d'une hernie discale sont :

  • Une douleur violente à type de déchirure.
  • Une raideur de la colonne vertébrale.
  • Un trajet douloureux irradiant dans la jambe, et dont la localisation est variable suivant le niveau d’atteinte de la racine nerveuse au niveau de la colonne vertébrale.

Jusqu’à présent, il était classique de considérer cette douleur comme secondaire à l’irritation de la racine nerveuse (voir ci-dessus) par la protrusion du nucleus pulposus. Il semble que cette théorie ne fasse plus l’unanimité. En effet, si l’on en croit un article récemment sorti dans un journal médical français (le Panorama du Médecin du jeudi 4 novembre 1999), la réalité de la hernie discale est remise en cause par le Pr. Chevrot, qui affirme que la hernie discale peut être comparée à une tuméfaction oedémateuse (collection de liquide) qui se constitue en raison d’une lésion survenant à proximité de la hernie.

En clair, il existerait un oedème secondaire à une violente contusion, susceptible de comprimer les racines nerveuses et provoquant une sciatique. Pour ce médecin, la tuméfaction disparaît de toute façon spontanément au bout d’un délai suffisamment long : selon lui, la hernie discale ne constitue pas une indication chirurgicale.

Physiopathologie 

A la suite d’un accident ou d’un effort répété, l’annulus (situé en périphérie du disque intervertébral) peut se fragiliser et se fissurer. Quand le nucleus situé à l’intérieur traverse cette zone fragilisée, cela entraîne la formation d’une protrusion discale, autrement dit d’une hernie discale qui, si elle comprime une racine nerveuse sortant de la moelle épinière à ce niveau-là, peut déclencher une douleur dans le territoire innervé par le nerf en question.

Habituellement, une hernie survient généralement au niveau du rachis lombaire entre la quatrième et la cinquième vertèbre lombaire, ou bien entre la cinquième lombaire et la première vertèbre sacrée. Quelquefois, on observe une hernie discale au niveau du rachis cervical mais beaucoup plus rarement.

Les hernies discales surviennent généralement à la suite d’effort de soulèvement d’une lourde charge, mais également après une brusque torsion du tronc effectuée dans de mauvaises conditions. Ce dernier mouvement s’observe quand un individu désire ramasser quelque chose à proximité de lui, mais légèrement de côté. A ce moment-là, il ne prend pas généralement le temps de pivoter et de se positionner face à l’objet à ramasser. De cette façon, au moment de le saisir, la colonne vertébrale est obligée d’effectuer une rotation qui entraîne une sorte de cisaillement au niveau du disque intervertébral, endommageant celui-ci. Quand ce mouvement est effectué consciemment, il n’occasionne habituellement pas de lésion. Dans le cas contraire, quand il est exécuté être conscient dans l’esprit de celui qui le fait, il semble que l’organisme ne s’y soit pas préparé, favorisant en quelque sorte l’apparition de la hernie discale.

Aucun commentaire pour "Hernie discale"

Commentez l'article "Hernie discale"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.