Herceptine : Symptômes

Physiopathologie 

Environ 30 % des femmes qui sont concernées par le cancer du sein ont une erreur génétique, qui est liée à un gène le HER-2/neu qui, quand il est en surnombre entraîne la production exagérée d'une protéine dont la traduction sera la multiplication des cellules à l'origine d'un cancer. 

L'herceptine est donc le premier traitement du cancer du sein visant une modification génétique spécifique. Il s'agit d'un médicament qui a été testé sur un grand nombre de femmes plus de 500 et qui, en comparaison du traitement habituellement utilisé en chimiothérapie, permet d'obtenir des résultats intéressants, soit une réduction de moitié de la tumeur contre un tiers auparavant, c'est-à-dire en ce qui concerne les traitements classiques. 

Si l'on combine à la fois la chimiothérapie et l'utilisation de l'herceptine les résultats sont encore plus importants. Les résultats sont encore meilleurs, si cette combinaison fait intervenir le taxol.

D'autre part l'herceptine n'entraîne pas d'effets secondaires, ou beaucoup moins que les autres médicaments anticancéreux (chute des cheveux, troubles cardiaques).

En dehors du cancer du sein, l'herceptine aurait également des effets bénéfiques sur le cancer de l'utérus.

Aucun commentaire pour "Herceptine"

Commentez l'article "Herceptine"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.