Hépatite A : Évolution

Evolution de la maladie 

La guérison de l'ictère survient généralement entre deux à trois semaines. Elle est souvent annoncée par une augmentation de la diurèse (émission d'urine) et par la recoloration progressive des selles.
La presque totalité des personnes qui ne présentaient pas d'antécédent particulier guérissent totalement de leur hépatite A sans séquelles.
Néanmoins, quelques autres présentent une hépatite à rechutes de quelques semaines à quelques mois après la guérison apparente de l'hépatite aiguë. Leur surveillance se fait par le dosage des transaminases et l'excrétion dans les selles du virus de l'hépatite A.
Il peut survenir une complication à type d'hépatite cholestatique, mais il s'agit là d'une forme inhabituelle d'hépatite A aiguë se caractérisant par un ictère dû à une diminution et parfois un arrêt total de l'écoulement du liquide biliaire dont les constituants peuvent éventuellement refluer dans le sang. Il est parfois associé à un prurit (démangeaison).
De façon générale, même quand l'hépatite A dure, elle ne s'étale jamais sur de longues périodes.

Aucun commentaire pour "Hépatite A"

Commentez l'article "Hépatite A"