Hépatite B : Examen médical

Examen médical 

Le bilan immunologique, est particulièrement important à effectuer chez un patient atteint d'hépatite B. En effet, la recherche de l'hépatite A, par un dosage des anticorpsantivirus, à partir des anticorps précoces immunoglobulines M. et immunoglobuline G pour les anticorps plus tardifs, va permettre de mettre en évidence le type de virus.

Les autres phases du bilan immunologique comprennent :

  • La recherche de l'hépatite B par la mise en évidence :
    • L'antigène HBS du virus B, anciennement appelé virus Australia.
    • Des anticorps Anti-Hbs.
    • Des anticorps anti-HBC IgM (précoces) et IgG (tardifs).
  • La recherche de l'hépatite C par le dosage des anticorps antivirus C, apparaissent  trois mois après le début de l'infection.
  • La recherche de l'hépatite D par le dosage des anticorps antivirus D, et de l'antigène de l'hépatite D.
  • La recherche de l'hépatite E qui a moins d'intérêt. En effet, celle-ci a tendance à ne pas évoluer sur un mode chronique.

Consultation médecin 

L'examen du patient atteint d'hépatite B, montre un foie légèrement douloureux à la palpation.

Le reste de l'examen met quelquefois en évidence une splénomégalie, c'est-à-dire une augmentation de volume de la rate.

L'évolution se fait vers une régression, c'est-à-dire la disparition de l'ensemble de ces signes en dehors de l'asthénie. Celle-ci peut persister durant des semaines, voire des mois.

Analyses médicales 

Pour les spécialistes en virologie et infectiologie,  le virus de l'hépatite B est constitué du nucléocapside interne, qui porte les antigènes HBc (AgHBc), et HBe (AgHBe). Le virus est entouré d'une enveloppe externe, ou antigène de surface (AgHBs).

A l'intérieur de la circulation sanguine, se trouve l'antigène HBe (AgHBe), qui dérive de la nucléocapside, et qui est un marqueur de réplication du virus de l'infectivité.

La virémiec'est-à-dire la présence de virus dans le sang, est toujours prolongée et dure au minimum trois mois. Ensuite chez environ 5 % des individus concernés par l'hépatite B, cette virémie devient permanente, on parle alors de porteurs chroniques.

Aucun commentaire pour "Hépatite B"

Commentez l'article "Hépatite B"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.