Hémosidérine : Symptômes

1

Physiopathologie 

L'hémosidérose est localisée habituellement dans le système réticulo-endothélial (foie, rate, ganglions lymphatiques entre autres). L'hémosidérose se rencontre essentiellement dans les zones d'hémorragies anciennes et au cours de certaines maladies comme les hémochromatoses surtout, les cardiopathies en fin d'évolution, certaines infections chroniques des viscères (essentiellement le foie). Cette pathologie est mise en évidence par la coloration de Péris.

L'hémosidérose se rencontre au cours de certaines pathologies en dehors de celles citées précédemment :

  • Le cavernome correspond à une agglomération de vaisseaux sanguins ou lymphatiques à l'origine d'une malformation vasculaire relativement rare chez l'enfant, qui s'exprime le plus souvent chez l'adulte entre 30 et 40 ans. Ces malformations touchent le système vasculaire et sont bien délimitées. En présence de vaisseaux artériels ou veineux, on parle d'hémangiome, et en présence de vaisseaux lymphatiques, de lymphangiome. La spécificité du cavernome réside dans sa ressemblance avec celle du système lacunaire analogue au système caverneux des organes érectiles (pénis).
  • Au cours de la maladie de Hudson-Stiahll (ou ligne de Hudson-Stiahll) on constate la présence de liserés de coloration brun-jaunâtre dus à des dépôts d'hémosidérine. Ces lignes semblent barrer horizontalement la cornée au niveau de l'espace situé entre eux les deux paupières (fentes palpébrales).
  • De façon générale, la surcharge en fer des tissus qui composent l'organisme ,est appelée hémosidérose. Il s'agit d'une surcharge anormale des organes (et particulièrement du foie) par l'hémosidérine. Quand l'excès de dépôt de fer s'associe à une lésion des tissus, ou quand la quantité de fer totale dans l'organisme dépasse 5 g, cette surcharge est alors appelée hémochromatose.
  • Le fer, indispensable à l'organisme, est un oligo-élément, absorbé essentiellement au niveau du duodénum (partie de l'intestin grêle), qui participe à de nombreuses réactions chimiques. Sa fonction essentielle est le transport de l'oxygène grâce à l'hémoglobine contenue dans les globules rouges (hématies). L'adulte possède en moyenne entre 2,5 et 5 grammes de fer, contenu pour l'essentiel dans l'hémoglobine et la myoglobine (protéine contenue dans les muscles et permettant le transport de l'oxygène vers ces muscles).

Aucun commentaire pour "Hémosidérine"

Commentez l'article "Hémosidérine"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.