Hémochromatose héréditaire : Traitement

1

Traitement 

Le traitement comporte initialement, une tentative pour obtenir une éviction des aliments riches en fer, c’est-à-dire :

  • Des légumes secs.
  • Du cresson.
  • Du riz.
  • Du jaune d’oeuf.
  • Des abats.
  • Du chocolat.
  • De l'alcool.
  • Les épinards, classiquement considérés à tort comme riches en fer, ne doivent plus être exclus.
  • Les médicaments chélateurs du fer sont capables de fixer les métaux lourds, formant ainsi un complexe stable éliminé par les reins. Leur quantité est prescrite par le médecin traitant.

En cas d’inefficacité thérapeutique, pour stopper la marche inéluctable de la maladie, on peut alors considérer l'hémochromatose comme une maladie génétique, qui nécessite un traitement plus efficace. On fera alors appel aux saignées, à raison de 500 cc tous les dix jours, pendant plusieurs mois. Celles-ci sont contre-indiquées en présence :

  • D'hépatite sévère avec ascite (présence d’eau dans l’abdomen).
  • D'oedème.
  • De cirrhose alcoolique (dégénérescence du foie).
  • D'hémopathie (maladie du sang en général).
  • Traitement de l'insuffisance hépatique (insuffisance de fonctionnement du foie) en cas de présence d’une cirrhose.
  • Traitement du diabète : régime et insuline.
  • Traitement de l'hypogonadisme (troubles sexuels) éventuel : hormonothérapie substitutive.

Aucun commentaire pour "Hémochromatose héréditaire"

Commentez l'article "Hémochromatose héréditaire"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.