Hémiplégie cérébelleuse : Symptômes

Physiopathologie 

La synergie (terme issu du grec sun : avec et ergon : œuvre), correspond à l'association de plusieurs organes, de plusieurs muscles permettant l'accomplissement d'un mouvement, d'une fonction ensemble.

Le synergisme (en anglais synergism) est le renforcement de l'action de deux substances, de deux actions, par leur association. Autrement dit, l'effet obtenu de l'ensemble est supérieur à l'addition de l'effet de chaque chose.

L'asynergie (terme issu du grec a : privatif et synergie, en anglais : asynergia), appelée également dyssynergie est un phénomène particulier, qui ne correspond ni à une paralysie, ni à une perte de la coordination, mais qui est une perturbation dans la faculté d'associer des mouvements de base dans des actes complexes.

Difficultés à effectuer les mouvements :

  • Il peut s'agir d'une adiadococinésie de Babinski (terme issu de à : privatif, diadokhos : se succédant, et kinêsis : mouvement) correspondant à la disparition de la diadococinésie, qui est la capacité de pouvoir effectuer rapidement certains mouvements tels que la pronation (prendre un objet) et la supination (tendre la main la paume vers le dessus pour mendier) et ceci de façon alternative. L'adiadococinésie est un symptôme observé chez un patient présentant une lésion du cervelet. Cette affection se rencontre également dans d'autres pathologies du système nerveux, tel que la sclérose en plaques. Il peut s'agir également d'une asynergie, c'est-à-dire que les mouvements complexes sont décomposés en plusieurs temps. Ainsi, si l'on demande à un patient de lever le pied, il effectuera ceci en plusieurs étapes.
  • Quand le patient est en position debout, il a tendance à écarter ses pieds pour maintenir son équilibre et augmenter sa base de sustentation (surface délimitée au sol et correspondant à l'espace nécessaire à une personne pour se maintenir en équilibre)

Troubles de la parole :

  • L'émission de mots est saccadée, il existe une prononciation séparée des syllabes, la diction est lente, le patient hésite.
  • Chez certains d'entre eux, la tendance est à parler de manière explosive avec des grimaces. Ceci est lié à une perturbation dans la coordination des muscles, permettant la phonation et l'articulation de la parole.
  • Ce syndrome s'observe essentiellement dans le syndrome cérébelleux bilatéral

Aucun commentaire pour "Hémiplégie cérébelleuse"

Commentez l'article "Hémiplégie cérébelleuse"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.