Héliothérapie : Symptômes

1

Physiopathologie 

L'héliopthérapie est prescrite en cas de :

  • Dépression saisonnière : affection touchant les gens vivant dans l'hémisphère nord au moment de la diminution de la période d'ensoleillement. Cette période commence à la fin du mois d'octobre, et disparaît progressivement avec l'arrivée du printemps, c'est-à-dire vers la fin du mois d'avril ou légèrement avant, suivant les pays (mars dans le sud de l'Europe). Cette dépression touche semble-t-il, environ la moitié de la population, et se traduit par des changements de l'humeur, une baisse de l'énergie, et de l'appétit. Cette pathologie semble être plus fréquente chez les personnes du sexe féminin, dont l'âge va de 20 à 40 ans, ce que représente environ 80% des sujets atteints de trouble affectif saisonnier.
  • Tuberculose extra-pulmonaire.
  • Psoriasis, qui se caractérise par des plaques rouges et bien délimitées contenant des papules, et des squames (sortes de petites écailles de peau). Celles-ci sont épaisses, de couleur grisâtre ou argentée, et adhèrent à la peau. Au grattage, les squames se détachent facilement sous forme de petites lamelles, ressemblant à une dermite après un coup de soleil.
  • Certaines dermatoses (maladies de peau).
  • Rachitisme : affection survenant pendant la croissance et affectant le squelette, due à un défaut de minéralisation osseuse secondaire à une carence en vitamine D.
  • Certaines affections en pédiatrie comme le lymphatisme : déficience observée chez l'enfant et se caractérisant par l’augmentation du volume des organes lymphoïdes, la pâleur et l’infiltration des tissus.

Aucun commentaire pour "Héliothérapie"

Commentez l'article "Héliothérapie"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.