Goutte : Évolution

1

Evolution de la maladie 

La goutte primitive (excès d’apport alimentaire contenant de l’acide urique), est d’évolution lente, et se caractérise par des accès de goutte à la suite de repas trop copieux, une fatigue importante, et un stress, ou un traumatisme local.

Au fur et à mesure de l’avancement de la maladie, les épisodes deviennent de plus en plus fréquents, et les intervalles de rémission (absence de douleur), de plus en plus courts.

L’absence de douleurs peut persister un, voire, deux ans, surtout entre la première crise et la deuxième.

Progressivement d’autres articulations peuvent être atteintes. 

Complications de la maladie 

Les complications susceptibles de survenir sont :

  • La néphropathie graphique, relativement rare, due à l’accumulation de cristaux d’acide urique, dans le rein entraînant une insuffisance rénale (insuffisance de fonctionnement du rein).
  • La lithiase urinaire (formation de calculs dans l’appareil urinaire) pouvant être à l’origine de coliques néphrétiques.

Aucun commentaire pour "Goutte "

Commentez l'article "Goutte "

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.