Gonadotrophine : Examen médical

Analyses médicales 

Lors d'une prise de sang on remarque :

  • Un taux d'HCG, nul ou inférieur à 10 munités internationales par millilitre, permet d'éliminer une grossesse.
  • Un taux supérieur à 10 munités internationales par millilitre, doublant tous les doux jours, est le témoin d'une grossesse qui débute, et qui évolue.
  • Un taux égal ou supérieur à 3000 unités internationales par millilitre, indique une grossesse normale de cinq semaines d'aménorrhée.
  • Un taux d'HCG faible, est susceptible d'évoquer une grossesse extra-utérine, surtout si ce taux ne double pas en deux jours.
  • Un dosage d'hormones gonadotrophines chorioniques, n'autorise pas la datation de façon précise du début de la grossesse. En effet, il existe de nombreuses variations importantes des quantités d'hormones gonadotrophines chorioniques dans le sang.
  • A partir de 3500 unités internationales, il est possible de voir à l'échographie un sac ovulaire situé à l'intérieur de l'utérus, et à partir de 500 à 1000 unités internationales, l'échographie doit être vaginale.
  • Le dosage d'hormones gonadotrophines chorioniques, est utilisé uniquement pour surveiller une môle (en anglais mole), ainsi que pour traiter une maladie trophoblastique.

Aucun commentaire pour "Gonadotrophine"

Commentez l'article "Gonadotrophine"