Gonadotrophine

Grec : gonê, génération

Définition 

Les gonadotrophines (en anglais gonadotropins), sont des hormones glycoprotéiques qui portent leur action sur les glandes sexuelles (les gonades), pour effectuer leurs fonctionnements reproducteurs ou endocriniens.
 

Classification 

Il existe 2 types de gonadotrophines sécrétées par l'hypophyse antérieure :  

  • L'hormone lutéinisante, appelée également lutéotropine, ou LH
  • L'hormone folliculo-stimulante, également connue sous le nom de folliculotropine ,ou FSH.

Ces deux variétés d'hormones sont semblables dans les deux sexes. C'est au moment de la puberté que la sécrétion de gonadotrophine par l'hypophyse (en anglais pituitary) s'effectue. Les gonadotrophines interviennent sur les gonades en les stimulant, provoquant ainsi la production d'hormones sexuelles (testostérone chez le garçon, estradiol chez la fille). Ces hormones par un effet de retour, agissent sur l'hypophyse, et sur l'hypothalamus, en freinant la fabrication des gonadotrophines de l'hypophyse, et de la gonadolibérine de l'hypothalamus. On parle de rétrocontrôle sur la régulation et sur la production des hormones. Les gonadotrophines sont indispensables :

  • Chez la femme pour son activité génitale (fécondation, implantation de la grossesse).
  • Chez l'homme pour stimuler la production :

Aucun commentaire pour "Gonadotrophine"

Commentez l'article "Gonadotrophine"