Glaucome : l’essentiel à savoir

Définition 

Le glaucome est une pathologie de l’oeil (plus spécifiquement du globe oculaire) se caractérisant par l’augmentation de la pression à l’intérieur de celui-ci (pression oculaire), susceptible d’entraîner une lésion du nerf optique.

Cette maladie ne touche qu’un seul oeil à la fois et provoque une altération du champ visuel, permanente et irréversible.
Cette altération est due à une pression intraoculaire anormalement élevée (mais inférieure à 20 mm de mercure) provoquée par l’accumulation de l’humeur aqueuse dans l’oeil.

 

Généralités 

 

  • Plus d’un million d’individus seraient atteints de glaucome en France avec une majorité d’adultes de plus de 40 ans, même si cette pathologie peut toucher des personnes de tout âge.
     
  • On pourra distinguer trois types de glaucomes :
    • Le glaucome primitif à angle large, ou glaucome à angle ouvert, est le plus fréquent. Il est caractérisé par une formation lente et asymptomatique durant les 10 ou 20 premières années.
    • Le glaucome primitif à angle étroit, ou glaucome à angle fermé, est plus fréquent chez les asiatiques et, au contraire du glaucome à angle ouvert, est caractérisé par une atteinte brutale et une douleur forte et soudaine à l’oeil.
    • Le glaucome congénital quant à lui, peut survenir dès la naissance et peut toucher les deux yeux en même temps.
       
  • La cause précise du glaucome reste souvent inexpliquée. On peut cependant citer quelques causes et facteurs de risque probables :
  • Les symptômes et signes du glaucome dépendent de son type.
     
  • Pour le glaucome à angle large :
    • Asymptomatique pendant les 10 ou 20 premières années
    • Vue périphérique brouillée
    • Douleurs oculaires (à l’oeil)
    • Céphalées
       
  • Pour le glaucome à angle étroit :
    • Très fortes douleurs oculaires
    • Yeux rouges
    • Vision floue
    • Nausées et vomissements
    • Apparition de couleurs autour des sources de lumière
       
  • Pour le glaucome congénital :
    • Importante sensibilité à la lumière, voire photophobie
    • Yeux gonflés
    • Production excessive de larmes
       
  • Le diagnostic de la maladie pourra nécessiter :
    • Observation de l’oeil
    • Mesure de l’épaisseur de la cornée
    • Test du champ de vision
    • Test de tonométrie
       
  • Il n’existe pas de traitement spécifique pour traiter le glaucome. Celui qui sera mis en place aura pour seul but de stopper, ou du moins ralentir, les dommages que peut causer un glaucome à l’oeil.
     
  • Le traitement du glaucome dépend entièrement de son type.
     
  • Pour le glaucome à angle ouvert :
    • Collyres
    • Médication spéciale
    • Traitement au laser
    • Chirurgie (trabéculectomie)
       
  • Pour le glaucome à angle fermé :
    • Médication spéciale
    • Iridotomie périphérique
       
  • Pour le glaucome congénital, seule la chirurgie est envisageable. Celle-ci doit être pratiquée le plus tôt possible.
     
  • Nous vous conseillons fortement de consulter rapidement un médecin si vous ressentez des douleurs à un oeil associées à une baisse rapide de l’acuité visuelle.

 

Notre article complet sur le glaucome se trouve ici

 

 

Aucun commentaire pour "Glaucome : l’essentiel à savoir"

Commentez l'article "Glaucome : l’essentiel à savoir"