Glandes parathyroïdes : Symptômes

1

Physiologie 

La parathormone (PTH, parathyroid hormon pour les anglo-saxons, ou hormone parathyroïdienne pour les francophones), est une hormone de nature protéique (constituée de protéines), produite par les glandes parathyroïdes. Ce sont elles qui supervisent le maintien de la calcémie (quantité de calcium dans le sang) alors que la calcitonine, hormone sécrétée par la thyroïde, a le rôle contraire, c’est-à-dire celui d’abaisser le taux de calcium dans le sang.

C’est la diminution du taux de calcium dans le sang, qui provoque la libération de PTH, l'hypercalcémie ayant l’effet inverse.

Il existe dans l’organisme de petites cellules, les ostéoblastes et les ostéoclastes, présentes dans le tissu osseux, qui possèdent un rôle pour le moins surprenant. Les premières ont le devoir de fabriquer de l’os, et les deuxièmes celui le détruire. Dès la sécrétion de parathormone dans le sang, les ostéoclastes, qui sont donc les cellules effectuant la destruction du tissu osseux, digèrent une partie de la matrice osseuse, et libèrent du calcium ionique, et des phosphates (forme chimique assimilable du phosphore) dans le sang.

Les reins, quant à eux, possèdent des cellules appelées les tubules rénaux dont le rôle est de réabsorber le calcium ainsi libéré dans le sang par les ostéoclastes, ainsi que des phosphates en moindre quantité.

Les cellules de la muqueuse de l’intestin absorbent plus de calcium. Cette absorption intestinale du calcium sera facilitée grâce à l’action de la vitamine D qui va activer la parathormone. La vitamine D est ingérée ou produite par la peau, sous une forme relativement inactive. Pour qu’elle retrouve ses propriétés, et qu’elle puisse exercer ses effets physiologiques, il faut l’intervention des reins qui devront la transformer en forme active, le calcitriol (1,25-dihydroxycholécalciférol), une transformation stimulée par la parathormone.

Le calcium entre dans de nombreux processus comme :

  • Les contractions musculaires.
  • La transmission des influx nerveux.
  • La coagulation du sang.

Pour toutes ces raisons, la régulation du calcium revêt une grande importance, et les dérèglements de la glande parathyroïde peuvent entraîner des troubles très divers, l’hypoparathyroïdie ou l’hyperparathyroïdie. Dans le premier cas, il s’agit d’une baisse de la quantité normale de PTH dans le sang, dans le deuxième cas, d’une quantité de PTH trop élevée dans le sang.

Physiopathologie 

L'augmentation de la quantité d'hormone parathyroïdienne dans le sang se rencontre au cours de :

La diminution de la sécrétion de parathormone se rencontre au cours de l'hypoparathyroïdie.

Aucun commentaire pour "Glandes parathyroïdes"

Commentez l'article "Glandes parathyroïdes"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.