Frottis cervicovaginal : Examen médical

1

Examen médical 

Le résultat d'un frottis cervicovaginal ne permet, en aucun cas, un diagnostic définitif.

En effet, il est nécessaire, en cas de suspicion de présence de cellules cancéreuses, d'effectuer une colposcopie, c'est-à-dire une visualisation directe du col de l'utérus après introduction dans le vagin d'un appareil optique.

Technique médicale 

Les cellules sont prélevées au niveau du col de l'utérus et plus précisément à la jonction entre la muqueuse de l'endocol (c'est-à-dire de la partie interne du col) et de l'exocol (c'est-à-dire de la partie externe du col de l'utérus). L'endocol est constitué d'une muqueuse glandulaire, l'exocol est constitué de cellules malpighiennes.

Le frottis cervicovaginal ne doit pas être effectué pendant la période des règles (présence de sang rendant impossible l'interprétation des résultats). Son but est de réaliser trois prélèvements de cellules.
Il se déroule de la façon suivante :

  • Premier prélèvement au fond du vagin.
  • Deuxième prélèvement : à la surface du canal du col de l'utérus.
  • Troisième prélèvement : à l'intérieur du canal du col de l'utérus.

Le frottis cervicovaginal est un examen qui peut être fait par un médecin généraliste, mais le plus souvent c'est le gynécologue ou un laboratoire qui s'en charge.

Cet examen, qui est indolore, ne doit en aucun cas avoir lieu après une toilette du vagin.

Après avoir demandé à la patiente de s'allonger sur une table d'examen, en position gynécologique (genoux écartés et pliés, pieds dans des étriers), le médecin met en place un spéculum qui écarte les parois vaginales, permettant ainsi l'observation et la palpation du col de l'utérus et de l'utérus lui-même. Le spéculum est un appareil, le plus souvent jetable, en matière plastique transparente. Plus rarement, il s'agit d'un objet en métal. Dans les deux cas, un spéculum ressemble à un bec de canard qui permet d'écarter les parois du vagin.

Après avoir effectué le prélèvement de cellules vaginales, celles-ci sont étalées sur une lame de verre puis fixées à l'aide d'une laque spéciale et enfin colorées en utilisant des réactifs permettant ainsi d'effectuer ce que l'on appelle un cytodiagnostic hormonal. Le cytodiagnostic hormonal met éventuellement en évidence la présence de cellules cancéreuses ou précancéreuses.

Aucun commentaire pour "Frottis cervicovaginal"

Commentez l'article "Frottis cervicovaginal"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.