A frigore : Examen médical

Analyses médicales 

Parfois les urines sont colorées en rouge à cause des médicaments. C'est le cas entre autres de la phénophtaléine et de la rifampicine. La betterave et certains bonbons, entre autres contenant des colorants colorent également les urines en rouge. Pour toutes ces raisons l'interrogatoire du patient est très important. Les conditions, en laboratoire, pour doser l'hémoglobinurie sont les suivantes :

  • Il est nécessaire d'obtenir un échantillon d'urine d'une quantité allant de 30 à 60 ml dans un flacon propre et quand cela est possible, en dehors des périodes menstruelles. En effet le sang provenant des règles, viendra parasiter les résultats.
  • D'autre part, il faut absolument éviter les efforts musculaires avant le prélèvement.

L'interrogatoire devra mettre évidence la prise de médicaments. L'intérêt de cet examen est de faire la différence avec une hémoglobinurie, et l'hématurie c'est-à-dire la présence de sang dans les urines qui peut être éventuellement le résultat d'une infection urinaire, ou encore d'une atteinte de la fonction rénale. Les résultats après cet examen sont les suivants :

  • Soit il est constaté une absence d'hémoglobinurie (pas d'hémoglobine dans les urines).
  • Soit on constate une hémolyse intravasculaire, s'accompagnant d'une augmentation importante de l'hémoglobine dans le plasma, c'est-à-dire la partie liquidienne du sang.

Le taux d'hémoglobine libre dans le plasma (hémoglobinémie) varie entre 5 mg par décilitre et 50 mg par litre soit en équivalence : 3,1 millimolles par litre. L'hémoglobine libre dans le plasma  augmente en cas :

  • D'hémolyse intravasculaire.
  • D'anémie hémolytique aiguë toxique.
  • D'incompatibilité transfusionnelle.
  • De fièvre bilieuse hémoglobinurique.
  • D'hémoglobinurie paroxystique.
  • De déficit en G6PD.
  • Dans les thalassémies.

D'autre part, il existe une autre précaution à prendre en ce qui concerne l'hémolyse dans les urines hypotoniques. C'est la raison pour laquelle il faut mesurer l'osmolarité de l'urine. Le terme osmose désigne la diffusion entre deux fluides séparés par des parois semi-perméables. Autrement dit, la concentration des urines est importante à connaître également. La présence de myoglobine dans la distinction avec l'hémoglobinurie peut se faire par une diffusion, ainsi que la présence de bilirubine dans les urines. Ceci est également importante à connaître.

Technique médicale 

  • L'épreuve d'Ehrlich est une épreuve ayant pour but de montrer in vivo (sur l'individu lui-même) les capacités d'hémolyse du plasma pour ses propres globules rouges au cours de l'hémoglobinurie paroxystique a frigore. Ces tests sont effectués sur le doigt du patient au niveau duquel on a arrêté la circulation en y positionnant un lien puis en refroidissant ce doigt en le mettant dans l'eau glacée, ceci durant un quart d'heure. On réchauffe ensuite, à nouveau pendant un quart d'heure, le doigt dans l'eau tiède. La récupération du sang qui est obtenue en effectuant une piqûre au niveau de ce doigt, montre que le sang ainsi obtenu est en partie partie laqué, et que le sérum est teinté en rosé.
  • Le test de Rosenbach consiste à doser l'hémoglobinémie avant et après avoir trempé une main dans l'eau froide, et ceci durant cinq minutes. En présence d'hémoglobinurie paroxystique à frigore on obtient un chiffre différent, plus élevé, que celui noté avant l'immersion (quand on plonge la main dans l'eau).

Aucun commentaire pour "A frigore"

Commentez l'article "A frigore"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.