Fièvre (rôle de la) : Symptômes

Symptômes 

Les symptômes de la fièvre sont :

  • La chaleur mordicante, qui est la ​modification de la chaleur cutanée, cause une sensation de picotement désagréable au doigt qui touche la peau. 
  • Cette sensation s'explique par l'apparition d'une sécheresse cutanée.

Physiopathologie 

Il existe dans le cerveau, une zone appelée l’hypothalamus, communément considérée comme le thermostat de l’organisme. Normalement, ce thermostat est réglé à environ 37°C. 

Sous l’effet de substances chimiques, que l’on appelle pyrogènes (capables de faire monter la température du corps), notre organisme augmente sa température. Ces substances sont fabriquées (sécrétées) par les leucocytes, et les macrophages (variété de globules blancs, ou leucocytes).

Une forte fièvre représente un danger pour l’organisme car cette chaleur excessive, désactive certaines enzymes utiles au bon fonctionnement du corps.

Cependant, si elle n’est pas trop élevée, la fièvre constitue une réaction bénéfique au corps humain : les bactéries ont besoin de grandes quantités de fer et de zinc pour se multiplier. Or, pendant l’hyperthermie (fièvre), le foie et la rate séquestrent ces éléments, et empêchent leur disponibilité.

D’autre part, la fièvre augmente aussi la vitesse de fonctionnement des cellules du corps humain, et les réactions de défense se trouvent ainsi accélérées.

Aucun commentaire pour "Fièvre (rôle de la)"

Commentez l'article "Fièvre (rôle de la)"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.