Fermentation : Examen médical

1

Analyses médicales 

Pour les spécialistes (en chimie organique) :

  • A partir du glucose, la fermentation de l'alcool éthylique se fait selon la formule chimique : C6H12O6 2(CH3 - CH2OH) + 2 CO2. Cette équation fait intervenir l'adénosine triphosphate (ATP) en donnant des esters phosphoriques, des sucres, et l'ADP (adénosine diphosphate).
  • Les sucres fermentés ciblés comme le glucose, peuvent donner de l'alcool, et du gaz carbonique après fermentation.
  • L'acide acétique est obtenu par fermentation de l'alcool sous l'influence de bactéries telles que mycoderma aceti. Cette bactérie porte également le nom plus connu de «mère du vinaigre». Il s'agit d'une fermentation aérobie, mais l'oxygène de l'air est utilisé avant tout pour capter l'hydrogène libéré au moment de la décomposition de l'alcool.
  • La levure de bière, appelée saccharomyce cerevisiae devient anaérobie en présence d'oxygène (occasionnellement). Dans ce cas elle fournit du carbone, de l'eau, et présente alors une multiplication très importante. Ceci aboutit au dégagement d'une certaine quantité de chaleur, nocif à son déroulement normal.
  • Bacillus amylobacter permet la fermentation butyrique, sous l'influence de nombreux bacilles contenus dans les croûtes de fromage. C'est ainsi que certains glucoses (hexoses) obtenus à partir du lactose, et de la cellulose, sont transformés en acide butyrique.
  • Le sucre du lait, peut également subir une fermentation (lactique). Elle s'observe lors de sa transformation en acide lactique (CH3 - CHOH - COOH). Cette réaction chimique se fait sous l'influence de bacilles lactiques.

Aucun commentaire pour "Fermentation"

Commentez l'article "Fermentation"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.