Faisceau de His : Symptômes

1

Physiologie 

Le tronc nerveux, de ce faisceau se divise en 2 branches (à la manière d'un arbre) :

  • L'une droite.
  • L'autre gauche, aboutissant dans chacun des ventricules.

Il se prolonge ensuite, en se ramifiant pour donner le réseau de Purkinje. L'excitation, en arrivant dans les ventricules, provoque la contraction du cœur, c'est-à-dire la systole (contraction cardiaque).

Ce groupe de fibres est situé à l'intérieur du myocarde (muscle cardiaque), dans la cloison séparant les deux ventricules.

Physiopathologie 

Un dysfonctionnement du faisceau de His, pouvant être anatomique ou fonctionnel, provoque un ralentissement, ou un arrêt de la conduction de l'influx nerveux.

Ceci entraîne ce qu'on appelle des blocs, c'est-à-dire un ralentissement, ou un arrêt de la conduction entre les oreillettes et les ventricules. Il s'agit de blocs de branches dont la gravité est variable. 

Aucun commentaire pour "Faisceau de His"

Commentez l'article "Faisceau de His"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.