Erythrodermie desquamative des nourrissons : Traitement

1

Traitement 

Le traitement d'un érythrodermie desquamative des  nourrissons est astreignant.

  • Dans certains cas, une hospitalisation est utile pour différentes raisons et plus particulièrement quand le contexte quotidien est perturbé (famille, entourage).
  • Le nourrisson doit être changé fréquemment de façon à éviter la macération cutanée due aux urines et aux selles. Cette macération est le plus souvent évitée en laissant les fesses du bébé à l'air libre et suffisamment chaud. La qualité des tissus, qui doivent être de coton et non pas synthétique, est importante.
  • Un bain de permanganate de potassium (colorant devant être utilisé avec des gants ) à 1/10 000 e est nécessaire une fois par jour. L'enfant doit être laissé environ 20 minutes. Un rinçage est ensuite effectué de façon consciencieuse puis un séchage. Certains spécialistes remplacent progressivement le permanganate de potassium par du trichlorocarbanilide
  • Sur les plis cutanés, il est nécessaire d'appliquer le soluté de Milian puis de laisser sécher environ un quart d'heure.
  • La chute des squames (pellicules de peau) au niveau du cuir chevelu se traite grâce à l'utilisation de vaseline salicylée à 1 %.
  • D'autres produits sont également utilisés (émulsion Kélual, onguent  salicylé de Laroche-Posay) en application nocturne, en utilisant éventuellement  des compresses.
  • L'utilisation d'huile d'amande douce est également d'un bon appoint, surtout pour les lésions cutanées du visage. En effet, le soluté de Milian, de coloration violette, tache facilement.
  • Chez certains patients, il est nécessaire de mettre en place un traitement par antibiotiques ou par antimycosiques (traitement contre une infection par champignon).

Aucun commentaire pour "Erythrodermie desquamative des nourrissons"

Commentez l'article "Erythrodermie desquamative des nourrissons"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.