Eruption (généralités) : Symptômes

Physiologie 

Le bouton est une lésion de nature bénigne, apparaissant sur la peau, et adoptant le plus souvent la forme d'une petite tuméfaction (grosseur) plus ou moins enflammée.

Physiopathologie 

L'éruption lichénoïde de friction, est une éruption de l'enfant appelé également FLEC (Frictionnal Lichenoïd Eruption in Children).
Cette dermatose (maladie de peau) de l'enfant (survenant entre 4 et 12 ans) est constituée de papules aplaties dont le diamètre varie de 2 à 3 cm, et dont la teinte est proche de celle de la peau normale ou à peine rosée, légèrement squameuse (présence de minuscules pellicules de peau).

D'autre part ces papules confluent en formant des placards, dont les bords sont émiettés et quelquefois on constate un halo érythémateux en bordure des zones concernées. Cette affection concerne les parties du corps qui sont soumises aux traumatismes et aux frictions, c'est-à-dire :

  • Les coudes.
  • Les genoux.
  • Le dos des doigts et des mains, etc...

Par ailleurs, le patient ne présente aucun autre signe ou trouble fonctionnel, à part un prurit (rarement).

L'éruption lichénoïde de friction, évolue spontanément vers la guérison en quelques semaines, après avoir supprimé les traumatismes en cause. Autrement l'évolution devient chronique et récidive surtout l'été. On constate une dépigmentation résiduelle transitoire, et parfois une coloration rose rouge de la paume des mains, associée ou pas avec un oedème lié au frottement sur les bords des piscines entre autres.

Cette affection concerne essentiellement les garçons (trois garçons pour une fille). Les frottements répétés sur des surfaces rugueuses, telles que le carrelage , la moquette, les tapis à poils ras, quand l'enfant marche à quatre pattes, ou se traîne sur le sol, sur le sable, la pelouse, dans les parcs sur les toboggans et autres jeux. C'est la répétition de ces activités, qui aboutit à l'apparition de ces éruptions lichénoïde.

Le traitement consiste à supprimer les traumatismes à répétition, qui sont responsables de l'apparition de cette dermatose. D'autre part, le port des vêtements est susceptible de protéger les surfaces de frottement cutané. L'application d'émollients (pommades adoucissantes), et de réducteurs, tels que les pommades contenant de l'urée, sont susceptibles de hâter la guérison.

Aucun commentaire pour "Eruption (généralités)"

Commentez l'article "Eruption (généralités)"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.