Epistaxis : Cause

1

Cause 

Les causes des épistaxis sont nombreuses. Généralement les saignements de nez sont dus :

  • Soit à une maladie localisée.
  • Soit à une maladie systémique (touchant l’organisme dans son ensemble).

Les causes les plus fréquentes :

  • Infection faisant suite à un rhume banal, une rhinite (inflammation du nez), ou une sinusite.
  • Assèchement de la muqueuse nasale : c’est le cas par exemple d’un enfant dormant dans une pièce trop chauffée (présence de radiateurs électriques).
  • Corps étranger : c’est souvent le cas chez le jeune enfant qui introduit dans une de ses narines un jouet, une perle, une petite pierre. Le corps étranger passe souvent inaperçu pendant plusieurs jours, voire quelques semaines. Puis, une infection et une inflammation se développent, provoquant un écoulement d’une seule narine, accompagné de pus (coloration jaune verte). Le liquide présente par ailleurs une odeur nauséabonde.
  • Prise de médicaments anticoagulants comme l’aspirine, d'anti-inflammatoires non stéroïdiens (ne contenant pas de cortisone), ou de warfarine.
  • Traumatisme dû à la pénétration des doigts, à des contusions, ou plus rarement à une fracture du nez.
  • Polypes nasaux (tumeurs bénignes) : cette variété de tumeur, est susceptible de saigner après mouchage, elle s’accompagne d’une perte de l’odorat, d’un écoulement de glaires, d’une sinusite, et d’une obstruction du nez.
  • Hypertension artérielle : ce syndrome s’observe essentiellement chez les personnes à partir de 50 ans. Il survient généralement chez un individu ne souffrant pas d’autres pathologies. Dans ce cas, l’hémorragie a une origine postérieure (se situant au niveau du méat : ouverture inférieure), elle est le plus souvent difficile à arrêter. Le saignement nécessite la ligature de l’artère maxillaire interne, ou de ses branches, ou encore le tamponnement (application de gaze stérile, ou d’une mèche) de la partie arrière des cavités nasales.
  • Artériosclérose (durcissement des parois des vaisseaux).

Les causes plus rares :

  • Leucémie.
  • Cancer du nez : il s’associe à un écoulement nasal, une obstruction du nez, des douleurs dans les dents, une sinusite, et dans certains cas, à des modifications du volume des yeux, des troubles de la vue, ainsi qu’une augmentation de volume des ganglions de voisinage. Le saignement nasal n’est pas un symptôme significatif du cancer du nez.
  • Thrombopénie (diminution du nombre des plaquettes).
  • Affection hépatique (pathologie du foie).
  • Coagulopathie héréditaire (maladie du sang touchant les capacités de coagulation sanguine).
  • Syndrome de Rendu-Osler-Weber (télangiectasie hémorragique héréditaire).

 

Aucun commentaire pour "Epistaxis"

Commentez l'article "Epistaxis"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.