Epididymite aiguë : Symptômes

1

Symptômes 

Il s'agit classiquement d'une grosse bourse douloureuse et fébrile.

  • début est non brutal mais rapidement progressif.
  • douleurs testiculaires unilatérales à irradiation inguinale (vers l'aine)
  • fièvre élevée (>38.5°C)
  • frissons

Parfois des nausées et vomissements s'associent au tableau.

On a souvent un contexte d'urétrite ou de prostatite ou un contexte iatrogène (consécutif à un acte médical ou a un traitement) avec une chirurgie, une endoscopie, un sondage vésical récent.

Physiopathologie 

Il existe 3 causes principales d'épididymite :

  • une MST diffusant de l'urètre vers l'épididyme (c'est alors une des complications d'une urétrite)
  • un obstacle du bas appareil urinaire favorisant le reflux vers le canal déférent et l'épididyme d'urines plus souvent infectées à cause d'une mauvaise vidange de la vessie
  • iatrogène donc dû à un acte endo-urétral engendrant une contamination des voies séminales (comme un cathétérisme, un acte d'endoscopie ou des actes chirurgicaux)

Chez l'enfant, c'est soit idiopathique (de cause inconnue, par le sang probablement), soit vers un an à cause de malformations favorisant les infections urinaires.

Diagnostic différentiel 

Il ne faut pas confondre une épididymite avec :

  • une torsion du cordon spermatique
  • une torsion d'hydatide
  • un cancer du testicule avec signes subaigus
  • une tumeur scrotale
  • une hernie inguino-scrotale
  • une épididymite tuberculeuse

Aucun commentaire pour "Epididymite aiguë"

Commentez l'article "Epididymite aiguë"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.